Mini fouille, maxi trouvailles

Coco, archéologue? pourquoi pas. S’il manquait un peu de délicatesse, il n’a pas manqué de patience. Alors que papa prenait les mesures que maman notait sur une fiche, il a bien su manier la truelle et le pinceau pour découvrir une dizaine d’objets enfouis dans un bac de sable.

Lors de cette activité gratuite, offerte par le musée Pointe-à-Callière, pour le mois de l’archéologie, nous avons appris la différence entre artéfact (un objet fabriqué par l’homme) et écofact (un objet créé par la nature, mais ayant pu être utilisé par l’homme).

L’écofact que Coco a choisi d’analyser était une sorte de gros os. Bien difficile de dire à première vue à qui il pouvait appartenir, mais en consultant des fiches – et grâce à l’assistance de notre archéologue en chef – nous avons appris qu’il s’agissait du bout d’un tibia de vache! Qui l’eût cru?

Il n’a pas été possible de déterminer l’âge de cet os, puisque les tests les plus concluants se font au carbone 14. Cela nous a tout de même appris qu’à cet endroit, on élevait du bétail dans un passé pas si lointain.

Une belle journée, une belle activité, à refaire l’an prochain!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :