Archive for L’aménagement

Au menu du jour: l’équilibre

Une autre de mes créations: un menu effaçable d’une journée pour toute la famille. À défaut de savoir bien planifier un menu hebdomadaire, j’ai décidé d’évaluer mon menu à mesure qu’il est servi…

La confection était toute simple: une feuille de papier pour scrapbooking, une grille tracée au feutre, des autocollants triangulaires, et on recouvre le tout de vinyle autocollant (oui-oui, celui qui sert à protéger les cahiers!). Le tout est parfaitement effaçable à sec… voyez-vous comme moi toutes les possibilités?

Le but: compter le nombre de portions consommées pour chaque type d’aliments dans une journée. Maman voit ce qui manque et peut mieux choisir les collations à offrir, tandis que le petit visualise les portions (les triangles de couleurs dans le bas) et comprend les choix de maman. P. ex.: «Non, des LuckyCharms, ce n’est pas une bonne collation; tu as encore 3 portions de fruits et légumes à prendre aujourd’hui. Que dirais-tu d’une pomme?»

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me suis donc fiée au Calcul-assiette du Guide alimentaire canadien pour le nombre de portions en fonction de l’âge. Il était offert gratuitement dans la trousse du Défi Santé 5/30 l’an dernier, je crois. Mes triangles représentent donc, en vert les portions de fruits et légumes, en orangé les portions de produits céréaliers, en bleu les portions de lait et substituts, et en rouge les portions de viande et substituts.

Avec un peu de pratique, je vais pouvoir composer des menus plus longtemps d’avance, mais comme je n’aime pas cuisiner, ce n’est pas si simple. Je planifie faire telle ou telle recette, mais rendu au jour J, je n’ai plus le goût, ou je n’ai pas le temps. M’enfin! j’aurais besoin de recettes santé faciles, que je pourrais cuisiner en gros et congeler… pour toutes les journées où je n’aurai pas le courage de me mettre aux fourneaux! et aussi pour éviter de faire périr le périssable. 😦  Des suggestions?

Aussi, sur le côté du frigo, j’ai affiché le guide alimentaire, ainsi qu’un calendrier des fruits et légumes, qui donne 6 fruits ou légumes à essayer chaque mois selon la disponibilité. Idéal pour choisir ses recettes du mois (quand on a ce talent)! J’ai aussi une liste d’emplettes créée en fonction des allées du marché où je vais régulièrement. Dès qu’il manque d’un article, on l’ajoute à la bonne section, ce qui évite d’en oublier en faisant l’épicerie. Quant aux coupons, ils sont divisés par type de magasin (épicerie, pharmacie, auto, réno, et autres) et restent à portée de main dans un support magnétique du Dollarama, qui contient aussi les crayons.

Bref, c’est tout bien organisé; ne reste plus qu’à l’utiliser! et ça, c’est toujours la partie la plus difficile, il me semble…

Comments (11) »

Ma méthode se précise, lentement mais sûrement

Même pour une personne organisée – et je me considère comme telle – il n’est pas simple de trouver LE système qui fonctionnera. Après mûres réflexions, j’ai choisi d’utiliser un calendrier mensuel (trouvé dans une ruelle du quartier) et de l’utiliser comme un tableau hebdomadaire. Après tout, je ne peux pas voir tellement plus loin, et lorsque c’est nécessaire, ce type d’affichage n’est pas pratique.

J’ai téléchargé les pictogrammes de Les Pictogrammes pour représenter les matières à l’étude, les ai découpés puis plastifiés. Je les pose avec de la gomme bleue sur le tableau et je range les images inutilisés dans des feuilles pour diapositives, qui sont exactement du même format. Je place ces feuilles dans des pochettes de couleur 8,5″x11″, suspendues juste à côté.

Dans ces pochettes, je mets aussi les exercices imprimés à faire, à terminer, et ceux à refaire encore et encore, comme des casse-tête plastifiés ou des labyrinthes effaçables. Les «travaux» terminés seront identifiés, datés, puis déposés dans des plateaux superposables, en attendant un tri pour le portfolio. Je tente de prendre le plus de photos possible afin d’avoir tout mon «programme» en version numérique.

Mes idées de projets sont regroupées dans un document Word pour le moment. Pourtant, je devrai bien faire une planification plus précise, disons hebdomadaire, dans un document à part – et bientôt! J’hésite encore sur le format… un cartable 2″ avec intercalaires pour les mois, incluant des pages de calendrier vierge, des listes de matériel, des thèmes? ou un document Excel avec un onglet par mois ou par semaine? Cette dernière permettrait de mettre des liens hypertextes pour retrouver facilement les bricolages trouvés sur le web… mais ça implique que je vais me retrouver devant l’ordinateur dès le matin et ça, c’est très dangereux!

Vais-je perdre la tête à vouloir tout consigner: nombre de page de chaque cahier terminées chaque jour, comptines apprises, livres lus, observations? Je souhaite trouver l’équilibre et savoir départager l’essentiel du superflu, histoire de me garder un peu de temps à moi en soirée. Il y a tant à faire, à lire, à apprendre… à tout âge!

Et vous, comment faites-vous (feriez-vous) pour vous y retrouver?

Comments (4) »